La sophrologie s'adresse à toute personne stressée ou en quête de progression  

Vous avez besoin de vous dépasser, de vous relâcher, d'être à l'écoute de vos besoins, et vous êtes dans l'attente d'un changement en vous ?

Il y a toujours quelque chose à faire, et un accompagnement est parfois nécessaire.

Installer l'harmonie en soi, la confiance, les capacités d'actions est essentiels pour cheminer, quelque soit le défi ou la difficulté.
 

LE STRESS EST IL BON OU MAUVAIS ?

Le Stress ou Syndrome Général d’Adaptation, est un mécanisme naturel et indispensable qui permet à l’individu de s’adapter à des situations changeantes.

Il nous prépare à l’action.

Positif il est favorable à notre survie, à la réalisation de nos actions à notre adaptation, mais en excès il devient nuisible.

Pour éviter de lourds désagréments, différents moyens existent dont la sophrologie et la pleine conscience.

 

TROP DE STRESS : QUE SE PASSE T-IL DANS LE CORPS ?

D’un point de vue physiologique, lorsque nous nous sentons stressés, notre système nerveux sympathique se met en marche.
Cela se traduit par une accélération du rythme cardiaque, de la tension, de la transpiration, et un ralentissement du système digestif.
Le corps se met en alerte pour se préparer à l’action.
Pendant l'action, nous nous sentons bien, parfois même au top, ensuite nous sommes censées retrouver l'équilibre.

Quand tout va bien le système nerveux parasympathique prend le relais en mettant en place des mécanismes, ralentissement du rythme cardiaquede la respiration et rétablissement du système digestif, et nous retrouvons cet équilibre nommé l'homéostasie.

Là tout va bien, le stress nous a accompagné vers la réalisation de nos actions et l'équilibre a été retrouvé, car les deux systèmes nerveux ont su agir en cohérence, l'un après l'autre.

Lorsque l'on a une mauvaise perception ou conscience de son corps, de son état mental, lorsque qu'il y a eu une sur exposition au stress, le système nerveux sympathique (agir) ou parasympathique (freiner) ou les deux se dérèglent, le corps subit un trop plein de pression.
Le stress devient pathologique et provoque de nombreux troubles comportementaux, psychologiques et somatiques qui viennent dérégler cette homéostasie naturelle gérée entre autre par le chef d'orchestre : l'Hypophyse.
Les manifestations sont de type : insomnies, palpitations, pertes de mémoire, douleurs abdominales ou dorsales, difficultés à gérer ses émotions.
Il peut s'enclencher parfois une vraie spirale dont il est difficile de sortir si l’on ne fait rien de façon naturelle et consciente.

Il est aujourd'hui prouvé et fortement recommandé, pour retrouver cet équilibre, de recourir à des méthodes de relaxation, de méditation, de détente ou d'activités physiques.

Parmi ces méthodes la sophrologie offre une méthode et des réponses assez faciles.

 

LE STRESS EST UN INDICATEUR QU'IL EST IMPORTANT DE CONNAITRE POUR ALLER DE L'AVANT  AUSSI MAIS POUR RESTER EN BONNE SANTE.

 

A TITRE d'EXEMPLE

 

4 EXERCICES FACILES

 

 1 ) Respirer comme UN BEBE

La respiration est le premier « outil » anti-stress.

Apprend à agir sur sa respiration afin de mieux la maîtriser, c'est retrouver une respiration spontanée utile pour gérer les montées de stress. Lors d’un stress, la respiration devient plus rapide, haute, thoracique, avec une sensation de manquer d’air.

 

En retrouvant dans le plaisir, une respiration abdominale calme et naturelle, toutes les fonctions de l’organisme se régulent, l’énergie circule à nouveau correctement.

Pour cela, rien ne sert de chercher un résultat, aucun pression, au contraire, choisir un moment calme, simplement s'installer confortablement et fermer les yeux.
Poser une main sur le thorax, l'autre sur le ventre et observer son souffle, tel qu'il est ............et puis tout doucement, expirer (sortir l'air de soi, par le nez) en rentrant le ventre ........ puis se laisser aller à l'inspiration (l'air qui entre par le nez) tranquillement en observant ses poumons se gonfler tout en laissant son ventre sortir, comme si lui aussi se remplissait...... doucement ....jusqu'à ce que cela devienne agréable..... le plus agréable possible..........et s'entrainer à chaque fois que l'on peut à rétablir ce souffle naturel dite "respiration abdominale"..... et si c'est compliqué, juste observer sa respiration sans jamais la juger, juste l'accueillir.....

 

2 ) RESPIRER EN DESSINANT UN RECTANGLE

Un exercice est très efficace pour apaiser les agitations du mental. Lorsqu’on est confronté à une situation difficile, se centrer sur sa respiration et se concentrer sur une image mentale permet de sortir des ruminations négatives et de rétablir le calme en soi.


S'installer au clame, fermer les yeux, imaginer un tableau blanc, vide, en haut à gauche un point , poser son stylo, son doigt mentalement sur ce point. Imaginez alors que vous allez tracer un rectangle. Commencez par dessiner le premier segment horizontal , la longueur, en inspirant en même temps sur 4 temps....... puis marquer 2 temps de pause les poumons pleins pour dessiner le coté droit du rectangle en descendant le stylo, expirer sur 4 temps en dessinant la base du rectangle, de la droite vers la gauche.........terminer par 2 temps de pause, poumons vides pour fermer le rectangle en montant le côté gauche du stylo jusqu'au point de départ ..... garder cette respiration pendant quelques instants, en repassant sur le rectangle autant de fois que souhaité.

 

3 ) LE SCAN DU CORPS

C’est un exercice essentiel en sophrologie. Il conduit à une détente progressive de toutes les parties du corps, à une relaxation la plus profonde possible, jusqu’à amener la personne à un niveau entre veille et sommeil, zone de travail propre à la sophrologie. Cet exercice est le point de départ de toute séance de sophrologie.

En position assise ou debout, toujours dans un moment de calme, s'installer confortablement.
Fermer les yeux et parcourir son corps de la tête aux pieds par exemple, en se concentrant peu à peu sur chaque partie : la tête d'abord....pause écoute puis  le cou..... les épaules.....le buste.... les jambes. Imaginer que chaque partie se relâche au fur et à mesure qu'elle devient plus consciente, plus présente. Insister sur extrémités, souvent plus sensibles, les mains les pieds. Pour bien écouter chaque partie, se concentrer avec volonté.... même si on ne sent pas grand chose, rester à l'écoute de la moindre sensation : poids, chaleur, volume........et prenant conscience de la forme de chaque partie quand elle se relâche, observer le clame qui s'installe. Sourire si on se sent mieux...... vivre son expérience avec joie, sans se juger quelque soit  le résultat....ça aussi ça fait partie de la réussite de la sophrologie, c'est s'écouter avec bienveillance.

 

4 ) TENSION RELACHEMENT DETENTE

Voici un autre exercice qui apporte un profond relâchement, l’exercice de Tension Détente par partie du corps.
En position assise ou debout, les yeux fermés, inspirer en mettant en tension une partie du corps comme le bras droit pendant quelques instants, les poumons pleins, relâcher la tension sur l’expiration puis écouter ses ressentis, c’est à dire intégrer pendant une courte pause les messages de cette partie du corps. Poursuivre l’exercice en faisant la même chose avec le bras gauche, les deux bras, les jambes et enfin tout le corps.

Ces petits exercices de relaxation peuvent être pratiqués facilement quel que soit le moment et l’endroit où l’on se trouve.
Vivre mieux avec la sophrologie, c’est apprendre à devenir  » acteur  » dans la gestion de son stress et à ne plus le subir. A chacun de tester ce qui lui convient le mieux ou d’alterner selon son ressenti.

Centre de sophrologie de

Castelnau le lez

 

FANETTE-FRANCOISE BOLELLI

Cerification RNCP 

29 chemin de Substantion

34170 Castelnau le lez

 

envolfb@gmail.com

 

06 61 93 80 04